#14 – Voilà nos détritus

#14 – Voilà nos détritus

mai 14, 2019 Uncategorized 0

Ça y est, nous y sommes ! Mardi 7 mai 2019, toute l’équipe de Voile Actée se retrouve à Marseille, ville emblématique de la Méditerranée, pour le projet Voilà Nos Détritus. Trop d’excitation !! Nous sommes enfin sur le terrain après des mois de préparation. C’est Olivier et Cécile, l’oncle et la tante de Grégoire, qui nous accueillent pour la semaine. La bonne humeur est de mise ! Cette journée commence avec quelques interviews pour les premiers sur place. C’est avant tout à Benoît de Rescue Océan d’ouvrir le bal des interviews sur le Vieux Port. Ce pompier engagé pour l’environnement nous a marqué par son énergie débordante ainsi que par ses initiatives. En milieu d’après-midi, nous nous dirigeons vers La Ciotat pour interviewer Mathilde du CPIE Atelier Bleu du Cap de l’Aigle. Une fervente défenseuse des écosystèmes marins impliquée pour mettre en place des initiatives locales. Les bureaux du CPIE sont dans un endroit magnifique, on vous conseille d’y passer ! Enfin, c’est CITEO qui nous accueille dans leur locaux Marseillais. La directrice régionale nous accueille pour présenter les missions de l’entreprise, anciennement Eco Emballage. Nous terminons cette journée par une réunion de préparation avec toute l’équipe Voile Actée. L’énergie est bien là !!

Mercredi 8 mai, jour férié, on ne chôme pas ! Le matin nous avons rendez-vous avec le Low Tech Lab de Marseille. Ils nous accueillent dans leur fabuleux local de bricolage de haut niveau. Nous leur avons proposé de mettre en place un petit partenariat pour concevoir un pyrolyseur de plastique. Cette machine est sensée décomposer la matière plastique pour la transformer en carburant ! Une prouesse de basse technologie. Cependant, durant la construction, des problèmes techniques sont arrivés et puisque nous n’avions pas assez de temps avant l’exposition sur le Vieux Port de dimanche nous décidons de renoncer. En revanche, nous continuons à aider le Low Tech Lab en participant à la conception d’une injecteuse plastique. Une low tech permettant de fondre le plastique et des réaliser des objets grâce à des moules préconçus. La démonstration se fera le dimanche sur le Vieux Port !
Le reste de la journée nous travaillerons dans un café. Deux heures seront consacrées au projet Voile à’musée pour faire le premier debriefing. Ça fait plaisir de tous se retrouver pour parler de la première étape de ce long projet en Bretagne !

La journée du jeudi est bien chargée. Nous décidons de nous séparer pour être plus efficace pour cette journée. Les interviews continuent avec Jennifer de SurfRider, Bruno de Expedition Med, Matthieu de Earthwake, Abdès de Recyclop’, Sabine de Palana Environnement, Eric de CleanMyCalanques et Julia de Yoyo. Cette journée, riche en nouvelles rencontres nous emplit d’énergie et de bonnes ondes ! Ça fait plaisir de voir que la scène marseillaise se bouge pour l’environnement et le beau littoral marseillais. Ces personnes, impliquées dans la lutte de la pollution des déchets nous impressionnent par leur bonne volonté, leur engagement et leur détermination pour cette bonne cause. Gros Big Up à toutes ces acteurs !!

Nous avions réservé la journée du vendredi pour passer une journée tous ensemble sans boulot, sans planning, sans ordi. ENFIN ! Juste une journée de chill’ et de décontraction pour renforcer les liens entre les membres du collectif. Pour cela, nous décidons d’aller grimper à la Calanque de Sugiton. Des amis descendus pour le week-end nous accompagnent. Buena onda ! Après notre plaisir sportif on pique une tête dans cette eau magnifique. Nous voilà bien reposés et décontractés pour le week-end qui s’annonce chargé en événements et en émotions !

Samedi 11 mai, c’est la journée du ramassage !! Une cinquantaine de personnes nous ont rejoint à l’Escalette pour nettoyer cette partie éloignée de Marseille. La communication a très bien marché : des aixois, des grenoblois, des ardéchois et plein de marseillais se sont montrés prêts à agir. Une vingtaine de gros sacs poubelles ont vidé ces petites calanques des déchets non biodégradables. Après deux bonnes heures de ramassage, c’est au tour du tri et du recyclage des déchets. Mission remplie ! On partage un bon repas, puis l’après-midi s’accompagne de différents ateliers. Un atelier de débats mouvants est installé sur la problématique des déchets. Les gens se prennent au jeu et discutent pendant plus d’une heure en échangeant leurs avis respectifs. A côté un atelier low tech est mis en place. Les jours précédents, nous avions fabriqué un « coupe-fil » afin de transformer les bouteilles plastiques en fils plastiques réutilisables. Enfin un atelier de création artistique est proposé aux participants : une partie des déchets ramassés aujourd’hui sont utilisés pour réaliser des œuvres d’art. Cet atelier a du succès ! Ceci rejoint notre valeur de « rêvalistes » : mettre nos rêves en réalité. Malgré cette pollution accablante, nous préservons le droit au rêve et à sa réalisation. C’est une chose importante pour le développement humain, surtout dans des contextes critiques. La journée de ramassage ensoleillée se termine par une pluie de compliments. Une superbe ambiance a accompagné ce samedi ! René, le président du CIQ de l’Escalette (comité de quartier) est ravi de voir que l’événement a du succès.

Dimanche 12 mai, ultime étape du projet : la sensibilisation au grand public. De bonnes heures, nous sommes présents sur le Vieux Port pour mettre en place nos stands et accueillir les acteurs marseillais qui ont décidés de se joindre à nous pour cette journée : Low Tech Lab Marseille, La Cantina, SurfRider Coordination Méditerranée, Plastic Odyssey Community, Atelier Bleu – CPIE Côté Provençale. Au milieu de tous ces stands sont exposées les œuvres d’art réalisées la veille à l’Escalette. Les touristes et les passants sur le Vieux Port sont intrigués par ces œuvres insolites et se montrent intéressés par les stands. Fin de matinée, l’exposition amène beaucoup de monde ! L’injecteuse plastique du Low Tech Lab Marseille impressionne les gens et la maire de la mairie du 1&7, venue spécialement pour cette occasion.
Malheureusement, l’exposition doit s’arrêter à partir de midi. La police nous demande de tout ranger car le vent souffle bien trop fort ce dimanche 12 mai 2019. Nous acceptons les recommandations de la police, bien que nous avions tout de même prévu de rester toute la journée !
La journée se termine avec un dernier débriefing de notre équipe Voile Actée. On sent la joie et la fatigue de chacun des membres. Les missions de sensibilisation sont épuisantes mais tellement chères au collectif ! Dimanche soir, nous quittons Marseille après une semaine intense et pleine de motivation.
Le projet Voilà Nos Détritus se clôt avec une émotion de réussite et de satisfaction ! Marseille et ses acteurs sont définitivement dans nos cœurs. Nous reviendrons bientôt…