# 24 Pourquoi un voilier pour Voile Actée ?

# 24 Pourquoi un voilier pour Voile Actée ?

août 13, 2019 Uncategorized 0
Le projet Voile à’musée aurait pu s’appeler Vél’à’musée. Nous aurions pu nous passer de voilier, objet que l’on peut considérer coûteux, parfois polluant à cause des produits utilisés pour l’entretien, et qui oblige à devenir quelque peu matérialiste.
 
Mais c’est aussi un outil…
 
… de voyage, qui incite à la découverte. Avec un voilier, on se déplace de manière écologique, lente et silencieuse. Grâce à quoi nous avons régulièrement l’occasion d’observer la biodiversité marine : planctons et dauphins font partie de notre quotidien. Le voiler nous reconnecte à la nature : nous vivons en extérieur (où les repas sont bien meilleurs selon Anouk!) et respectons le milieu dans lequel nous évoluons. Le vent et la mer auront toujours le dessus, fini cet espace où l’Homme contrôle la Nature.
 
…de découverte de soi et de l’autre. En moyenne, un français a un espace de vie de 35m². Demandez aux parisiens, la cohabitation est parfois intense à deux dans un studio de 30m². Alors imaginez-nous, à 3 dans un 14m² ! Et encore, on ne parle pas de m² habitables : nous tomberions au mieux à 2m² pour 3 personnes… Dans un espace de vie si restreint, les relations humaines deviennent vite très fortes, parfois pour le pire, souvent pour le meilleur.
 
…pour prendre soin de soi. En voile, vos ennemis sont les 3F : la Faim, le Froid, la Fatigue. On pourrait étendre cette règle aux 5F : la Frousse et la Foif. Comme une culture imprégnée à ce milieu, sur un bateau, on ne saute pas les étapes, on ne va pas plus vite que la musique. On prend le temps pour cuisiner, pour se reposer. L’échelle de temps est différente, la notion de « besoins élémentaires » omniprésente. Et comme dans tout milieu où la nature peut prendre le dessus, on est solidaires : on surveille que chacun respecte ses besoins. La bienveillance est une évidence.
 
Cet outil est un petit monde, symbole de la complexité de notre planète. Il demande des connaissances en géométrie, en électricité, en physique, en mécanique, en peinture, en couture. La gestion des ressources est primordiale, sans quoi l’équipage s’affame, s’assoiffe et vit dans le noir la nuit.
 
Mais par dessus tout, le bonheur de l’équipage dépend de l’émerveillement face à la Nature et des relations humaines saines. Voilà pourquoi notre collectif, avec notre volonté de nous reconnecter à l’Humain et à la Nature s’appelle Voile Actée.